Les pieux et corbeilles énergétiques


Animation Pieux Aquathermie Foralpes
Anim_texte-Pieux

Les pieux énergétiques

Le principe d’un pieu énergétique est la transformation d’un pieu classique de soutènement en source de chaleur.

Ces pieux énergétiques ont alors 2 fonctions. La première est de reprendre les charges de la construction. La deuxième est d’assurer à coûts énergétiques très réduits, par l’ajout de tubes échangeurs dans le pieu, le réchauffement et le refroidissement du bâtiment.

Le réseau de tube installé avec les pieux capte l’énergie du sol grâce à un liquide caloporteur contenu dans celui-ci.

Les différents réseaux sont reliés ensemble à une pompe à chaleur.

Les types de constructions sur pieux sont généralement de grands bâtiments à vocation publique, industrielle ou collective. Ce type de bâtiments a de grands besoins de chauffe ou de refroidissement, ce qui convient bien aux pieux énergétiques.

Le système de captage est placé en U, constitué en PEHD 100 RC, PN 16 norme CSTbat.

Les pieux énergétiques Foralpes

Le fluide caloporteur circule en circuit fermé entre les pieux et un collecteur relié à la pompe à chaleur.

Un Test de Réponse Thermique permet de déterminer les paramètres d’une manière précise et sur le site exact de l’exploitation, pour un dimensionnement fiable et optimal.

On peut estimer la puissance frigorifique à 30 W/m de pieu, cette valeur peut augmenter de 50% par la présence d’une nappe phréatique.

Par rapport aux sondes verticales qui requièrent des forages coûteux et qui ne sont réalisés qu’en vue de répondre aux besoins énergétiques du bâtiment, les pieux énergétiques permettent de répondre à ces besoins tout en assurant la stabilité de la construction. De plus le surcoût engendré par la transformation des pieux en pieux énergétiques est faible pour un bâtiment nécessitant, de toute façon, la réalisation de pieux et utilisant un système de chauffage traditionnel.

Voici la décomposition de la prestation réalisée par Foralpes :

  • Dimensionnement des pieux énergétiques
  • Equipement des structures acier mises en place par le foreur
  • Raccordement du réseau sous le bâtiment
  • Remplissage du circuit avec liquide caloporteur
  • Entretien et Maintenance
  • Remise des procès-verbaux et plan de recollement avec D.O.E.

  • Les corbeilles énergétiques

    Pour chauffer et rafraîchir une maison, une solution géothermique peut aussi reposer sur un système de captage par corbeilles. Une alternative au captage horizontal qui demande une grande surface de terrain.

    Ce système innovant se positionne comme une alternative aux capteurs traditionnels en résidentiel individuel. L’énergie du sol est prélevée par des corbeilles géothermiques enterrées à une profondeur de 4 m. Chacune se compose d’un tube (DN 25) spiralé (pas de 8 cm) en polyéthylène, long de 100 m. Haute de 2,4 m, chaque corbeille présente une forme conique (diamètre de 1,2 m en partie haute, 1 m en partie basse) pour faciliter son implantation dans le sol.
    Le principe de fonctionnement est similaire aux solutions de captage traditionnelles : un fluide caloporteur, mélange d’eau et de monopropylène glycol (40 %) récupère l’énergie du sol via le tube spiralé. Cette énergie est ensuite restituée par la PAC pour chauffer ou rafraîchir la maison.

    La mise en œuvre des corbeilles est simple et rapide (une heure tout au plus par corbeille, terrassement et raccordement compris). L’excavation réalisée à faible profondeur ne requiert, par ailleurs, aucune déclaration ni autorisation de travaux.
    Voici la décomposition de la prestation réalisée par Foralpes

  • Dimensionnement des corbeilles géothermiques
  • Excavation et installation des corbeilles géothermiques
  • Raccordement du réseau
  • corbeilles1
  • Remplissage du circuit avec liquide caloporteur
  • Entretien et Maintenance
  • Remise des procès-verbaux et plan de recollement avec D.O.E.