Sondes Géothermiques Verticales


Animation Sonde Géothermique Foralpes
animation_TEXTE

Les sondes géothermiques sont des sources de chaleur durables ne nécessitant aucun entretien. Combinées à des pompes à chaleur, elles fournissent de l’énergie pour le chauffage, mais constituent également un échangeur de chaleur idéal pour le refroidissement naturel (« Natural cooling »).

Deux tubes de polyéthylène formant un U sont descendus dans le forage et noyés dans un mélange à haute conductivité thermique.
On y fera circuler en circuit fermé de l’eau additionnée de liquide antigel.

En France, une sonde géothermique doit être inférieure à 100 m de profondeur, ce qui nécessite plusieurs sondes distantes de 10 m.

Les sondes géothermiques ainsi que les tuyaux de liaisons sont en PEHD 100 RC, PN 16 norme CSTbat.

Le coulis géothermique de remplissage utilisé assure une conductivité thermique moyenne supérieure à 2 W/mK. L’injection est réalisée sous pression avec une pompe adaptée. Des échantillons témoins du coulis sont prélevés.

Toute l’installation dont les sondes géothermiques verticales répondent à la norme NF X10-970.

Toutes les informations recueillies lors de la pose d’une sonde géothermique sont consignées dans le procès-verbal de réception des sondes géothermiques. Ce document renseigne sur la cimentation, les essais pression, débits et perte de charge.

Voici la décomposition de la prestation réalisée par Foralpes :

  • Dimensionnement des sondes géothermiques verticales
  • Déclaration et autorisation de travaux (D.R.E.A.L., D.I.C.T)
  • Forage
  • Mise en place de la sonde géothermique verticale
  • Cimentation de l’espace annulaire
  • Tranchée de liaison
  • Raccordement
  • Remplissage du circuit avec liquide caloporteur
  • Entretien et Maintenance
  • Restitution du terrain
  • Remise des procès-verbaux et plan de recollement avec D.O.E.

  • Pompe à Chaleur

    On distingue plusieurs modèles de pompes à chaleur, selon l’origine de la source d’approvisionnement et de restitution, les pompes à chaleur air/air, air/eau, eau/eau, eau glycolée/eau.

    On recommandera d’ailleurs, en amont, d’effectuer un bilan thermique de son habitat pour définir la puissance utile. La surface habitable n’est pas l’unique critère sur lequel il faut se pencher, l’isolation et l’année de construction sont également importantes dans le dimensionnement d’une Pompe à Chaleur.

    Pour une performance maximale de ce système de chauffage, Il faut se référer au Coefficient de Performance (COP) des pompes à chaleur. A ce titre, elles sont jugées réellement efficientes à partir d’un COP supérieur à 3.

    Certaines pompes à chaleur sont réversibles, c’est-à-dire qu’elles chauffent en hiver, rafraîchissent en été.

    Pompe à Chaleur Foralpes


    Le fonctionnement des pompes à chaleur


    Principe PAC Foralpes

    Il repose sur le principe du cycle de compression d’un gaz, à l’instar des réfrigérateurs. Mais, à l’inverse de celui-ci, la pompe à chaleur récupère de l’énergie en provenance de l’environnement extérieur pour s’en servir à l’intérieur, via des radiateurs ou des planchers chauffants.

    Le fluide frigorifique, qui circule dans la pompe à chaleur, parcourt quatre organes : l’évaporateur, le compresseur, le condensateur et le détendeur ; il permet simultanément l’absorption de l’énergie contenue dans les sols et sa restitution.


    Les avantages d’une Pompe à Chaleur géothermique


    Forte diminution de la facture énergétique.

    Amélioration très significative de l’indice énergétique dans le calcul du bilan thermique.

    Satisfaction des exigences de qualités environnementales de par l’absence de rejets en CO2.

    Fiabilité et longévité du système: la géothermie utilisant l’énergie, toujours disponible, stockée dans nos sols.

    Confort garanti et similaire à un chauffage central avec une puissance de chauffe équivalente.

    Discrétion visuelle et sonore : pas de conduit d’évacuation, pas de stockage, pas de désagréments liés aux combustibles traditionnels.

    Crédit d’impôt attribué au propriétaire ou au locataire ce qui minimise les dépenses allouées à l’installation.

    pompe a chaleur